Image default

Volcans, lacs, parcs et activités à découvrir lors d’un séjour en Auvergne

Qui n’a pas rêvé face à une bouteille d’eau minérale de Volvic en voyant ce volcan parfaitement dessiné qui invite au dépaysement et au contact de la nature. C’est ainsi que nombre de visiteurs viennent faire du tourisme dans cette région centrale de la France qui propose de très nombreuses visites, activités et sites à découvrir. Pour ne rien manquer lors d’un séjour en Auvergne, ne manquez pas les conseils d’un habitant de la région qui partage ses visites, ses coups de cœurs et ses bonnes adresses, à Clermont-Ferrand et ailleurs. C’est une synthèse de ses conseils de visite que l’on vous propose de découvrir de manière synthétique ci-dessous !

Les principaux volcans

On ne se voilera pas la face, ce qui fait le magnétisme de la région et attire touristes français comme étrangers, se voit dès que l’on débarque en Auvergne : ce sont les volcans et leur silhouette caractéristique.

On en trouve plus d’une centaine en Auvergne, mais certains sont emblématiques et méritent d’être découverts et parcourus que ce soit en randonnant, en vélo tout terrain, quitte à passer par l’électrique pour se jouer des pentes escarpées ou encore en utilisant les moyens de locomotion proposés comme le panoramique des dômes qui montent les voyageurs jusqu’au sommet du Puy de Dôme, pour la plus belle vue d’Auvergne, à 360 degrés autour de soi, sans effort. Il y en a pour tout le monde, les sportifs comme les autres. Voici donc les volcans incontournables, qu’il faut avoir vu lors de ses vacances et excursions en Auvergne, que ce soit dans les départements du Puy de Dôme ou du Cantal, au cœur du parc naturel des volcans d’Auvergne.

A tout seigneur, tout honneur : c’est le Puy de Dôme, roi de la chaîne des Puys, qui regroupe pas moins de 80 volcans et classée au patrimoine mondial de l’Unesco, qui attire les regards et pas seulement ! Facilement reconnaissable avec sa forme élancée et sa coiffe faite d’une antenne relais de télévision, il est visible d’un peu partout en Auvergne et représente une véritable boussole pour ses habitants. Très visité, ce volcan qui ne fait pas ses onze mille ans, propose aux plus courageux une ascension d’environ trois quart d’heure jusqu’au point culminant de la chaîne à 1465 m d’altitude. Pour ne pas avoir à gravir ses pentes à pied, il existe depuis quelques années un train électrique. C’est le « panoramique des Dômes » qui monte en dix minutes jusqu’au sommet du volcan économisant bien de la fatigue au passage. La vue depuis ce sommet est saisissante et permet de se tourner de tous les cotés pour apercevoir Clermont-Ferrand mais aussi des monts beaucoup plus lointains pour peu que le beau temps soit au rendez-vous. Et bien entendu, si cela vous est possible, durant un voyage en hiver, vous aurez peut-être la chance de profiter de la vue du Puy de Dôme coiffé d’un cône de neige. On trouve également au sommet du Puy de Dôme un espace historique, le Temple de Mercure, un lieu réservé aux dieux de l’époque gallo-romaine. Les vestiges encore présents peuvent être visités sur place.

Autre volcan à ne pas manquer en Auvergne, le volcan de Lemptéguy, site remarquable à quinze kilomètres de Clermont-Ferrand qui offre la possibilité de découvrir un lieu unique : l’intérieur d’un volcan. Il a longtemps été utilisé en tant que carrière de pierre/ Mais que les plus anxieux se rassurent, il est éteint, il n’y a donc pas de risque de le voir s’ébrouer en plein milieu de la visite, qui dure un peu plus de deux heures.

Le troisième volcan incontournable du coin, vous le connaissez forcément et sa silhouette dispute désormais sa notoriété au Puy de Dôme, mais vous en ignorez sans doute le nom ! C’est le Puy Pariou et si il est aussi connu c’est parce qu’il représente l’image de l’eau de Volvic. Présent sur les étiquettes et les publicités de cette eau de source depuis de nombreuses années, il présente la particularité d’avoir un cratère à la forme quasi parfaite, comme chacun imagine un volcan. Très fréquenté, il peut se gravir grâce à des sentiers aménagés pour atteindre le sommet à mille deux cent mètres de haut.

D’autres volcans de la chaîne des Puys peuvent être également parcourus quant on prévoit de venir découvrir la région, ce sont pèle mêle : les puys de la Vache, Chopines et des Gouttes, de la Nugère, le petit et le grand Sarcoui.

Si l’on se rend du coté des Monts Dore, ce sont des volcans plus anciens qui se présentent, à l’ouest du département. Le Sancy et ses plus de 1880 mètres domine le massif central et accueille randonneurs en été et skieurs en hiver. La Banne d’Ordanche est un reste d’ancien volcan qui dépasse les mille cinq cent mètres.

Enfin, un troisième ensemble volcanique se trouve dans les monts du Cantal, encore plus vieux que les volcans précédents. On y trouve de haut lieux du ski de fond comme Lioran, le Puy Mary ou le Plomb du Cantal, deuxième plus haut sommet de la région.

Clermont-Ferrand : l’Aventure Michelin

La ville de Clermont-Ferrand est dense de plus de cent mille habitants, c’est la préfecture du département du Puy de Dôme et outre une cathédrale emblématique en pierre de lave noire et de nombreux musées, elle abrite l’une des entreprises phare de l’industrie française. Il s’agit de la manufacture de pneus Michelin. Née à la fin du du dix-neuvième siècle, la fabrique de pneumatique a su évoluer avec les progrès des transports depuis les pneus de vélo vers les autos en passant par les avions et les camions et jusqu’aux véhicules de la Nasa pour l’exploration lunaire du siècle dernier. Cette épopée mondiale qui se poursuit toujours de nos jours dans les nombreux ateliers qui maillent la ville de Clermont-Ferrand ainsi que sur les pistes d’essais ou dans les centres de R&D peut se découvrir grâce à un musée. Nommé l’Aventure Michelin, il présente de très nombreux véhicules avec leurs pneus ainsi que l’évolution de la gamme, des usages et du célèbre Bibemdum, le bonhomme fait de multiples pneus, à la silhouette qui a aussi su évoluer avec les années.

Vulcania : parc du volcanisme et de la découverte de la terre

Situé à quelques kilomètres seulement de Clermont-Ferrand, tout près du volcan le Lemptéguy, le parc Vulcania est un parc d’attractions qui comme son nom l’indique est associé à l’histoire géologique de la région et de son volcanisme. Quasiment entièrement enterré, il propose différentes activités à découvrir au fil des étages qui descendent sous la terre. Celles-ci tournent autour des volcans, mais aussi des séismes, de l’exploration des entrailles des mers ou encore de l’évolution de notre planète. Le parc adopte depuis quelques années un aspect plus ludique afin d’attirer plus de visiteurs et devrait même accueillir de quoi y séjourner. C’est une étape qu’il est important de prévoir sur son périple, entre deux randonnées, pour offrir une étape ludique aux enfants ou pour ceux qui n’on ont pas, pour s’enrichir d’informations scientifiques, tout en s’amusant.

Volvic

On l’a évoqué ci-avant lorsque l’on parlait du volcan du Puy Pariou, emblème de la marque d’eau minérale, Volvic est une ville au nom qui a dépassé les frontières, tout comme Michelin. Mais Volvic, ce n’est pas qu’une usine de mise en bouteille et de production de différentes eaux de sources à découvrir via l’espace d’information de Volvic. C’est aussi l’endroit d’où vient une pierre dure et noire que toute personne ayant visité Clermont-Ferrand et sa cathédrale a déjà vu et touché. C’est la Pierre de Volvic, extraite d’une carrière nommée la Grotte de la Pierre. La visite de cette coulée de lave est en outre possible !

Lacs et villes d’eau

L’Auvergne ne peut pas être visitée sans s’intéresser aux lacs et points d’eau remarquables que l’on retrouve dans toute la région. On ne repartira donc pas sans visiter le lac Pavin, le plus profond ‘Auvergne, dont on peut faire le tour en marchant et que l’on peut découvrir en pédalo.

Le lac Servières est un lac situé au cœur d’un cratère et là encore il est possible d’en faire le tour. Les plus férus d’histoire et d’archéologie seront heureux de savoir qu’en bordure du lac, on trouve de drôles de formes aisément visibles d’avion qui correspondraient à des habitations très anciennes. Cette énigme archéologique se retrouve dans d’autres endroits d’Auvergne, comme au Puy de Sancy, mais nulle part ailleurs dans les montagnes françaises.

Le méandre de Cueille, au nord de la région, près de l’Allier, est une curiosité géologique qui présente un étonnant arc de cercle sur la Sioule.

Plus touristique, le lac Chambon propose une plage et accueille de nombreuses familles durant les beaux jours.

Au-delà des lacs dont la liste complète peut être trouvée , de nombreuses sources ont permis de créer plusieurs stations thermales dans la région comme au Mont Dore ou à la Bourboule.

Voici pour ce tour des sites et lieux à ne pas manquer lors d’un séjour au cœur du massif central, mais il y a bien plus à voir pour qui prendra le temps de pusse un peu plus loin et d’arpenter les rues de Clermont-Ferrand ou les chemins de grande randonnée et les stations de sport d’hiver sans oublier le plateau de Gergovie bien entendu.

Related posts

Les meilleures activités nautiques à faire en Corse

Emmanuel

Voyage en Alsace en 2021 : 3 villes à visiter

administrateur

Pourquoi partir pour une balade en mer lors de votre séjour en Corse ?

administrateur