Image default
Voyages Asie

10 choses à faire lors d’un voyage au Kirghizistan

10 choses à faire lors d’un voyage au Kirghizistan
5 (100%) 2 votes

Le Kirghizistan est sans hésiter l’une des plus belles destinations de vacances au monde. Avec ses montagnes sans fin, ses lacs alpins, ses canyons et ses vallées, ce petit pays d’Asie centrale attire de plus en plus de touristes en quête d’aventure ou de repos. On peut y faire des randonnées, des treks à cheval, du kayak, du rafting, du quad, du vélo…ainsi que de nombreuses activités culturelles uniques au pays. Bref, un peu de tout, et tout cela dans un cadre naturel exceptionnel et à la rencontre d’un peuple nomade incroyable. Entre autres, voici 10 choses à faire absolument lors d’un voyage au Kirghizistan :

Dormir sous une yourte

Pays nomade, le Kirghizistan s’est modernisé au cours du XXième siècle sous l’influence de l’Union Soviétique. Et pourtant, la population reste semi-nomade et très attachée à la culture de ses ancêtres. C’est l’endroit idéal pour passer une nuit sous une vraie yourte, cet habitat en feutre qui héberge les peuples nomades depuis des siècles. Les familles de berger vivent toujours dans des yourtes au moins quelques mois par an, et celles-ci sont même utilisées en ville lors de fêtes de famille.

Plonger dans le lac Issyk Kul

Situé à 1600 m d’altitude et profond de 700m, le lac Issyk Kul (ou Issyk Koul) est le deuxième plus grand lac de montagne du monde. Bordé des hauts sommets enneigés et escarpés des Tian Shan, c’est un endroit idéal pour faire du bateau, se baigner, se reposer à la plage ou partir en randonnée. Ses eaux recouvrent d’ailleurs les ruines d’une ancienne ville en argile, à découvrir en plongeant. Faites le tour du Lac Issyk Kul pour en explorer les nombreuses vallées, les paysages pittoresques, les eaux cristallines et la culture kirghize.

Rencontrer les nomades à Son Kul

Niché à plus de 3000m d’altitude, le lac Son Kul et son immense plaine est le plus beau pâturage d’été du Kirghizistan. Les nomades y montent avec leurs troupeaux de yaks, chevaux et moutons pendants quelques mois. Ils y dorment en yourte, coupés du reste du monde, et y vivent une vie traditionnelle faite d’authenticité, de simplicité et d’union avec la nature. L’occasion rêvée pour s’immerger dans la vie nomade tout en profitant d’un cadre naturel exceptionnel.

Visiter le caravansérail de Tach Rabat

Si le Kirghizistan est surtout connu pour ses montagnes, qui recouvrent plus de 90 pourcent du territoire, il est aussi situé sur l’ancienne Route de la Soie. C’est donc un lieu privilégié pour les amoureux de l’histoire. A Tach Rabat, une vallée à plus de 3000m d’altitude située près de la frontière chinoise, venez découvrir un ancien caravansérail dressé au milieu de nulle part. Tach Rabat n’est habité que par quelques familles bergères, leurs troupeaux et de nombreuses marmottes…

Partir en trek

Quel plus beau pays que le Kirghizistan pour partir en randonnée ou en trek… Ses montagnes, lacs, glaciers, vallées et canyons offrent des paysages époustouflants. La nature kirghize est très bien préservée, peu explorée et abrite en plus de nombreuses espèces animales rares, comme le Marco Polo ou le léopard des neiges. Cerise sur le gâteau, on peut camper où l’on veut.

Chercher des pétroglyphes

De nombreux pétroglyphes anciens sont cachés dans les montagnes et steppes du Kirghizistan. On peut notamment en voir au musée des pétroglyphes à Cholpon-Ata, au nord du lac Issyk Kul. La plupart des dessins représentent des scènes de chasse, mais laissent la place à l’imagination.

Faire du cheval

Nomade rime avec cheval, car pendant des siècles les chevaux étaient le seul moyen de transport des Kirghizes. Utilisés au combat comme dans les champs, le cheval faisait partie intégrante de la vie nomade. Même aujourd’hui tous les kirghizes sont d’excellents cavaliers et aiment se déplacer à cheval. Vous l’aurez compris, la meilleure façon de découvrir le Kirghizistan est d’y faire un trek à cheval, sur plusieurs heures ou plusieurs jours selon votre expérience.

Ecouter la musique locale

Les Kirghizes aiment beaucoup la musique, qui servait de seule distraction lors des nuits en camp de yourte. Ils ont leurs propres instruments de musique qui imitent les sons de la nature, et des chansons bouleversantes. Ecoutez un concert de musique traditionnelle pendant votre séjour. Vous aurez peut-être même la chance de voir une performance de Manaschi, conteurs de la plus longue épopée du monde.

Grimper un sommet

Si vous êtes amateur de randonnée ou d’escalade, le Kirghizistan sera votre terrain de jeu préféré. Vous pourrez essayer l’ascension d’un sommet modeste, comme le Pic Uchitel à 4530 m d’altitude, ou tenter d’atteindre le Pic Lénine à 7134m. C’est aussi l’endroit parfait pour s’essayer à l’escalade sur glace ou traverser certains des plus grands glaciers du monde.

Regarder des jeux nomades

Héritage culturel important, les jeux nomades sont toujours d’actualité au Kirghizistan. Le plus connu est sûrement le Kok-Boru ou Buzkachi, un jeu à cheval joué à travers l’Asie Centrale. Deux équipes s’affrontent au galop pour s’emparer d’une carcasse de mouton, et c’est vraiment spectaculaire.

Related posts

Vacances au Vietnam : la meilleure période pour partir

Claude

Profiter de chaque occasion pour connaitre un peu plus la Thaïlande

Claude

Pourquoi choisir le Bhoutan comme prochaine destination des vacances ?

administrateur