Image default
Astuces voyages

4 conseils pour votre prochaine randonnée

4 conseils pour votre prochaine randonnée
5 (100%) 1 vote

La randonnée, c’est l’une des activités préférées des français dès le printemps. Se promener dans la nature en profitant de la beauté des paysages et du grand air, c’est un excellent moyen pour se ressourcer. Seul ou en groupe, la randonnée apporte du bien être et permet de se vider l’esprit. Comme tous les sports, la randonnée demande un certain entrainement. On ne se lance pas sur les chemins escarpés de haute montagne sans un minimum de préparation. C’est pourquoi, nous vous conseillons de prendre connaissance des 4 conseils ci-dessous.

Prendre des vêtements chauds

Combien de fois le randonneur du dimanche se retrouve trempé et frigorifié à la première pluie? C’est le problème classique. Vous regardez la météo. Elle prévoit un grand soleil pour toute la journée. Et puis, comme souvent en haute montagne, le vent se lève et amène quelques nuages qui finissent par vous doucher. Vous êtes alors complètement mouillé et gelé. Vous regrettez de ne pas être parti avec votre cape de randonnée qui vous aurait si bien protégé du vent et de la pluie.

Pour avoir chaud, vous pouvez partir avec un pull en Gore-Tex. Le Gore-Tex est un matériau qui est à la fois isolant et imperméable. Il vous tient au chaud et vous évite d’être trempé.

Planifier son itinéraire à l’avance

Une randonnée ne s’improvise pas. On ne part pas en haute montagne au petit bonheur la chance en se disant que l’on finira bien par arriver quelque part. Vous devez repérer votre itinéraire à l’avance sur une carte. Ensuite, vous devrez suivre cet itinéraire grâce à votre GPS et votre boussole. N’oubliez pas ce matériel de base. Ainsi, si vous vous perdez, vous pourrez assez facilement retrouver votre route.

Vous trouverez de nombreuses idées d’itinéraires sur des sites comme Rando Guide ou encore Visorando. Cela vous fera gagner un temps de préparation très précieux.

Emporter le strict nécessaire

C’est vous qui allez porter votre sac de randonnée. S’il est trop lourd, vous allez vous en vouloir d’avoir emporté tel ou tel objet dont vous n’aurez pas vraiment l’utilité. Il faut vraiment réfléchir au moment de préparer votre barda. Si vous partez en groupe, vous pouvez très bien partager certains objets. Nul besoin d’avoir chacun votre boussole et votre carte, une ou deux suffisent amplement pour le groupe. Pareil pour le kit de survie. Vous n’allez pas tous emporter la même boite de médicament. Un ou deux antidouleurs suffisent pour tout le groupe.

Ne pas viser trop haut

Avant de se lancer, beaucoup de personnes font preuve d’optimisme et qu’après tout la randonnée, ce n’est ni plus ni moins qu’une petite promenade de santé dans la nature. Sauf qu’une fois sur les pentes avec les trous, les cailloux et 20 Kg de matériel sur le dos, la réalité est plus dure que prévu. C’est alors que le mental commence à entrer en ligne de compte. Vous vous dites que vous n’allez jamais y arriver et le doute s’installe. Vous avez présumé de vos forces. Vous auriez mieux fait de mieux vous préparer. Grâce à l’aide de votre groupe, vous allez finir par y arriver mais cela risque de vous laisser un souvenir amer. Donc mieux vaut y aller par étapes. Lors de vos premières sorties, ne prévoyez pas de marcher d’emblée des dizaines de Km. Partez sur une randonnée de quelques kilomètres avec une difficulté moyenne. Cela vous permettra d’évaluer votre résistance et d’envisager ensuite des parcours plus exigeants.

Related posts

Trouver une colonie de vacances abordable

Clarisse

Classe de découverte : pourquoi est-ce indispensable ?

Clarisse

La tendance du vintage s’invite dans le monde de l’automobile

Tamby